Comment devenir juriste en droit immobilier ?

janvier 14, 2019 By zLFqL2SzOA

Comment devenir juriste en droit immobilier ?

Le juriste en droit immobilier est un spécialiste chargé de conseiller ses clients, particuliers, collectivités publiques ou entreprises dans toutes les questions relatives aux biens immobiliers. Mais comment devenir juriste en droit immobilier ? Les réponses dans ce qui suit.

Quel est le rôle d’un juriste en droit immobilier ?

Le juriste en droit immobilier, aussi appelé juriste immobilier, apporte ses compétences dans tout ce qui concerne le droit immobilier, c’est-à-dire le droit sur les biens immobiliers. Ainsi, ce spécialiste aide les professionnels ou les particuliers dans le montage de différents dossiers administratifs ou financiers pour l’acquisition de biens immobiliers ou bien pour la vente. Également, en cas de litiges, ce professionnel apporte des solutions tout en veillant au respect de l’intérêt de son client dans l’application du droit en vigueur. Celui-ci a aussi pour rôle de rédiger les actes juridiques, entre autres la cession de baux, les contrats de location. Il est également tenu de conseiller ses clients en ce qui concerne la gestion de leur patrimoine.

Quelles études pour devenir juriste en droit immobilier ?

Pour devenir juriste en droit immobilier, il est nécessaire de maitriser tous les textes juridiques relatifs aux biens immobiliers. De ce fait, il faut, dans un premier temps, être titulaire d’un bac + 4 ou un bac + 5 en droit. Puis, les intéressés doivent poursuivre leurs études dans l’option droit immobilier. Il peut s’agir du Master II de droit immobilier, du droit des affaires finalisé par une spécialisation en droit immobilier ou encore du droit notarial. Il est également possible de devenir juriste en droit immobilier en investissant dans une formation de 3 ans post-bac. Il s’agit de la licence professionnelle avec spécialisation en immobilier.

Quelles qualités un juriste en droit immobilier doit avoir ?

Pour mener à bien toutes ses missions, un juriste en droit immobilier doit posséder de nombreuses qualités. Il est primordial d’avoir un bon esprit d’analyse et de synthèse pour être capable de rendre les textes juridiques aisément assimilables par ses clients. Parallèlement, ce professionnel doit faire preuve d’une bonne aisance relationnelle.  En termes de rédaction de contrats, une bonne capacité rédactionnelle est de mise. Par ailleurs, la maitrise des langues étrangères, notamment l’anglais, est important dans ce type de profession. En denier lieu, un juriste immobilier se doit d’être un bon négociateur.

Rémunérations d’un juriste en droit immobilier

La profession d’un juriste immobilier peut s’exercer auprès de nombreuses entités, entre autres, les collectivités territoriales, les entreprises privées, les cabinets de gestion ou encore les promoteurs immobiliers. Après plusieurs années d’expérience, ce juriste peut exercer à titre de profession libérale au sein d’un cabinet de consultance. Le salaire brut d’un débutant est d’environ 2300 euros par mois. Au fur et à mesure de sa carrière, celui-ci peut percevoir un salaire brut mensuel de 5000 euros.

COMMENTS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *