Procédure de recouvrement de créances avec un logiciel : ce qu’il faut savoir !

Il arrive parfois pour une entreprise de devoir faire face au non-paiement de créances d’un client. La préparation d’une bonne procédure de recouvrement est donc nécessaire. Il existe des agences spécialisées qui peuvent vous aider à optimiser votre démarche. Vous disposez alors de logiciels spécifiques qui vous guide sur toutes les étapes afin de vous faciliter la tâche. 

Analyse du dossier et actions préliminaires

En cas de facture non payée, il est conseillé de procéder à quelques actions préliminaires afin de réussir une procédure de recouvrement. Le processus commence par l’évaluation minutieuse du dossier. Cette étape consiste premièrement à récolter toutes les informations concernant le débiteur. Suivez ce lien pour en savoir plus 

A lire également : Chéquiers gratuits : les prix des chèques dans les banques

  • Tout d’abord, il est bon de vérifier que ce dernier n’est pas intégré dans une procédure collective qui concerne les entreprises dites en difficulté. Si c’est le cas, la déclaration de la création est à effectuer auprès du mandataire judiciaire concerné. Pour être informé, vous pouvez consulter le Bodacc ou Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales. 
  • D’autre part, il faut aussi s’informer sur la capacité du débiteur à rembourser la créance en demandant l’avis de situation Sirene de l’établissement. Pour l’obtenir, il suffit de procurer son numéro Siret. 
  • Sachez aussi que l’ouverture d’une procédure de recouvrement demande la préparation d’un certain nombre de dossiers. Le contrat, les bons de commande, les factures ou encore les devis sont autant de documents à présenter pour valider l’existence effective d’une dette. 

Suivant les circonstances, l’entreprise peut recourir à un processus à l’amiable ou judiciaire.

Procédure à l’amiable et judiciaire : les détails 

Il faut savoir qu’une procédure de recouvrement peut être réalisée sur deux étapes. Un processus à l’amiable est d’abord à faire. Si ce dernier reste inefficace, vous pouvez vous tourner vers une procédure judiciaire.

Lire également : Quels sont les avantages d'effectuer ses transactions avec une carte de credit ?

Une fois tous les dossiers complets et bien préparés, l’ouverture d’un processus de recouvrement peut débuter par une étape à l’amiable. Commencez par prendre contact avec le débiteur en lui envoyant une lettre de relance, un mail ou un appel téléphonique. Si cette première approche reste sans réponse sur un délai de 15 jours, une procédure judiciaire peut être lancée. 

Le créancier peut alors saisir le tribunal afin de lancer une procédure de recouvrement forcé. Par la suite, il est recommandé d’assurer un suivi de près sur le déroulement du paiement de la dette. Cette étape comprend la mise en place d’un lettrage comptable permettant de faire un rapprochement sur le montant recouvré. En confiant la démarche à une agence spécialisée, vous avez accès à un logiciel spécifique qui vous fait gagner du temps. 

Faciliter la procédure avec un logiciel de recouvrement de créances

Une procédure de recouvrement de créances représente une tâche fastidieuse. Pour faciliter la démarche, la meilleure solution est de faire appel à une agence spécialisée. 

Cette dernière met à votre portée un logiciel intelligent qui se charge de déterminer la stratégie de lettrage comptable adapté. Il s’agit d’un outil cloud qui automatise toutes les actions fastidieuses telles que la réception des virements et autres types d’encaissements. Le triage ou la détection de dossiers sont également rapidement exécutés grâce à ce logiciel. Ce dernier permet de travailler avec l’intelligence artificielle. Il facilite et optimise votre procédure et contribue pleinement à sa réussite.