Quels sont les frais pour un compte titres ?

Un compte titres est un compte bancaire qui donne la possibilité au titulaire d’investir en bourse et dans des valeurs mobilières comme les actions, obligations, etc. Un tel compte dispose de deux parties différentes que sont : le compte titre ordinaire et le compte courant espèces. Comme la majorité des comptes bancaires, le compte titre est soumis à plusieurs frais. Quels sont les frais pour un compte titres ? Si vous vous posez déjà cette question, vous êtes à la bonne adresse. Retrouvez dans cet article l’essentiel à savoir à ce sujet.

Les droits de garde

Les droits de garde sont l’une des catégories de frais qui sont à la charge des titulaires d’un compte titres. C’est tout simplement des frais ayant un rapport avec la conservation des titres en portefeuille. Les droits de garde présentent des caractéristiques bien spécifiques. Il s’agit de frais qui sont réglés une fois par an. Ils sont déterminés proportionnellement à la valeur des titres détenus à la fin de l’année civile, c’est-à-dire le 31 décembre. Toutefois, il faut noter que ce ne sont pas tous les opérateurs qui tiennent compte de ces frais. Certains les offrent à leurs clients.

Lire également : Espace client Société Générale : simplifiez vos transactions bancaires en ligne

Les frais de courtage

Les titulaires de compte titres sont appelés parfois à régler les frais de courtage. Ces derniers sont des frais relatifs aux transactions. Pour faire simple, ils ne sont facturés que si le titulaire du compte titres effectue une transaction. Comme on peut déjà le deviner, ses frais varient en fonction de la taille de la transaction. Mais, lorsque la transaction est en dessous d’un certain seuil, ils sont généralement forfaitaires. Il peut également arriver que certains intermédiaires procèdent à un plafonnement des frais de courtage lorsqu’il est question des grosses opérations.

Les frais annexes

En plus des droits de garde et des frais de courtage, le titulaire d’un compte titres peut supporter plusieurs autres frais. En tête de liste, on peut noter les frais de tenue de compte. Ces derniers ne sont rien d’autre que les frais perçus par la banque pour la gestion du compte titres. Ils sont aussi appelés frais de gestion de compte. De même, un titulaire de compte titres peut également supporter les frais de transfert. Ils ne sont nécessaires que lorsqu’il y a un transfert du compte titres vers un établissement externe.

A lire également : Les différents types de comptes bancaires et leurs avantages

Le poids des frais

À l’image de la fiscalité, les frais pour un compte titres peuvent impacter à la baisse les performances nettes de celui-ci. Les indications sur les pratiques en cours révélées par l’AMF en 2016 ont appuyé un peu plus cette hypothèse. En prenant l’exemple d’un ordre de 5 000 euros sur Euronext Paris, le coût moyen de l’opération sera 25,70 euros soit environ 0,52 %. Dans les réseaux bancaires, ce montant est de 8,40 euros, car le taux moyen est d’environ 0,17 %. Ces frais ajoutés aux droits de garde, il y a de quoi diminuer considérablement les performances d’un compte titres. Concernant les droits de garde, il faut noter qu’ils sont gratuits chez les opérateurs en ligne, mais dans les réseaux, ils tournent généralement autour de 0,26 %.

Vous avez à présent connaissance des différents frais pour un compte titres. Faites-en bon usage !