Comment investir dans l’immobilier quand on est jeune ?

Après avoir trouvé un emploi et un peu épargné, il est temps d’investir dans l’immobilier. Cet investissement vous permet d’avoir un bien immeuble qui vous sert de résidence ou qui vous génère des revenus. Comment investir dans l’immobilier quand on est jeune ? Cet article vous présente quelques domaines où investir à un jeune âge.

Faire un investissement locatif

L’investissement locatif est le fait d’acheter un logement et de le mettre en location afin de percevoir un revenu. Il ne nécessite pas un grand budget et est simple à mettre en place. Pour un jeune qui n’a pas assez de fond, cet investissement est le plus adéquat. Avant de vous lancer, vous devez fixer vos objectifs et avoir un bon plan d’action. Ensuite, vous pouvez opter pour un bien neuf ou ancien. Ceci va dépendre de votre objectif. Dans un premier temps avant l’investissement, si vous prévoyez garder l’immobilier à long terme, il est préférable de souscrire au Pinel. C’est un système de défiscalisation qui vous permet de réduire vos impôts. Aussi, votre but peut être d’acheter le logement, le mettre en location et vous faire une plus-value plus tard. Dans ce cas, vous devez investir dans une zone en voie de développement. Ainsi avec le temps, il sera dans un environnement assez développé et la valeur de votre bien sera élevée. Si vous voulez faire cet investissement et que vos fonds ne suffisent pas, vous pouvez faire un prêt immobilier avec apport. Dans ce cas, vous devez avoir entre 10 et 30% du coût de votre bien.

A découvrir également : Quelle part de SCPI dans un patrimoine ?

Investir dans l’achat immobilier

L’achat immobilier est l’acquisition d’un bien (logement ou terrain) en présence d’un notaire. Ce dernier vous aidera à prouver l’authenticité de cette opération. En ce qui concerne votre achat, vous pouvez opter pour un logement déjà construit ou pour un terrain pour d’autres fins. En effet, après l’acquisition de votre bien immobilier, dans le cas d’un logement, vous pouvez y résider. Vous avez aussi la possibilité de le revendre au moment opportun. Dans le cas d’un terrain nu, vous pouvez soit y construire pour en faire une résidence, soit l’utiliser pour d’autres activités.

Par ailleurs, vous devez savoir que la présence d’un notaire n’est pas facultative pour ce type d’achat. Ce professionnel est indispensable pour légaliser votre investissement. Sa facture varie de 200 à 1000 euros. Si votre budget ne suffit pas, vous pouvez faire un prêt immobilier avec apport. Vous pouvez aussi faire un emprunt sans apport si vous avez de revenus mensuels. Si vous avez trop de charges en étant jeune, privilégiez plutôt le crédit avec apport.

A lire en complément : Comment défiscaliser avant la fin de l’année ?