Comment bloquer un virement bancaire ?

Comment bloquer un virement bancaire

Mauvais nom, erreur sur le montant, mauvaise écriture de numéro d’IBAN, ce sont les erreurs les plus fréquemment faites lors de l’exécution d’un virement bancaire. Si l’impossibilité d’annulation d’un virement bancaire est émise dans la plupart des cas, sachez qu’il est bien possible de bloquer certains types de virements bancaires.  Convient surtout de passer par certaines étapes précises, de comprendre certaines notions en termes de virement bancaire et de prendre ses précautions pour les prochains virements. On vous explique ici comment bloquer un virement bancaire.

Les spécificités des virements bancaires avec possibilité d’annulation

Avant de savoir s’il est bien possible d’annuler un virement bancaire, nous devons levers le voile sur certaines spécificités sur cette notion de virement bancaire. Il s’agit d’une opération de transfert d’argent d’un compte bancaire à un autre, au sein d’une même banque ou d’une banque à une autre.

Lire également : Les options disponibles pour obtenir un crédit bancaire adapté à vos besoins

En règle générale, il n’est pas possible d’annuler un virement bancaire. Cela vaut notamment pour les virements nationaux, les virements SEPA, et les virements internationaux. Néanmoins. Lorsqu’on s’intéresse plus spécifiquement aux virements bancaires ponctuels et aux virements bancaires permanents, il y a possibilité de révoquer un ordre de virement erroné.

S’il est question d’un virement bancaire ponctuel effectué occasionnellement, il peut s’agir d’un virement immédiat ou d’un virement différé. Dans le premier cas, il n’est pas possible d’effectuer un blocage, car cela implique une exécution instantanée de la procédure. Sachez que certaines banques autorisent néanmoins le blocage d’un virement immédiat. Vous devez donc prendre la peine de vous renseigner auprès de votre banque. Dans le second cas, celui d’un virement différé, vous disposez d’un délai de blocage qui court jusqu’à la date d’exécution.

A lire en complément : Chéquiers gratuits : les prix des chèques dans les banques

S’il s’agit d’un virement permanent, comme celui utilisé pour régler certaines charges fixes (factures, loyers, impôts), il est possible de bloquer la transaction à tout moment. Il suffira d’annuler le virement avant la prochaine date d’exécution. Vous avez la possibilité d’annuler uniquement le prochain virement ou toutes les échéances futures.

Il faut aussi savoir que le blocage d’un virement bancaire engendre des frais d’annulation variables selon le type de virement, et surtout, selon la structure bancaire en question. Il y a une démarche précise à suivre, et potentiellement un délai à respecter.

Le délai pour bloquer un virement bancaire

Le délai légal pour bloquer un virement bancaire n’existe pas. Le temps d’exécution dépendra alors principalement de votre rapidité pour prévenir la banque et de sa volonté à annuler la transaction. Toutefois, il y a des délais, plus ou moins fixes, d’exécution d’une annulation de virement occasionnel.

Lorsqu’il s’agit d’un virement occasionnel différé ou d’un virement programmé, l’annulation suit un délai fixé jusqu’à la veille du jour programmé. S’il est plutôt question d’un virement occasionnel immédiat autorisé par la banque, le délai d’annulation est variable selon la rapidité du particulier concerné.

Comment bloquer un virement bancaire

En effet, le délai d’exécution d’un virement varie moyennement entre 1 et trois jours ouvrés. Le blocage du virement dépendra alors de la rapidité à laquelle le particulier prévient la banque de son erreur. Parce que, tant que le statut du virement est ‘’en attente de traitement’’, il est toujours possible de récupérer son argent.

Les différentes démarches pour bloquer un virement bancaire

Les étapes pour bloquer un virement bancaire diffèrent légèrement selon qu’il s’agisse d’un virement permanent ou d’un virement occasionnel. Voici comment bloquer un virement bancaire.

Pour un virement permanent

Un virement permanent peut être effectué à l’interne comme à l’externe. Pour annuler un virement permanent, plusieurs options se présentent à vous. Vous pouvez prendre par internet, par appel téléphonique ou simplement vous rendre au guichet.

Sur Internet, il suffit de vous rendre sur votre espace personnel client en ligne, sur le site de votre banque. Une fois connecté, vous devez vous rendre dans la rubrique ‘’Virements’’. Dans cette rubrique, vous prendrez connaissance du statut de vos virements permanents, afin de les annuler ou de les modifier au gré de vos besoins.

Par appel en vous rendant au guichet, vous devez soumettre votre requête à votre conseiller bancaire. Ce dernier se chargera d’alerter la banque qui annulera l’opération, moyennant des frais d’annulation. Renseignez-vous au préalable sur le coût.

Pour un virement occasionnel

Les démarches d’annulation d’un virement occasionnel ne sont pas très différentes de celles d’un virement permanent. Vous disposez des mêmes options (Internet, téléphone, rendez-vous au guichet) que pour le virement occasionnel.

Cependant, il faut savoir qu’un virement occasionnel n’est pas bloqué automatiquement. Il vous faudra alors une grande réactivité si vous souhaitez contacter votre conseiller bancaire. Fournissez toutes les informations nécessaires pour la réalisation de cette opération d’annulation.

La procédure pour obtenir un remboursement du virement bancaire

Si vos démarches n’aboutissent pas et qu’il est impossible d’obtenir une annulation du virement, vous pouvez opter pour un remboursement. Entrez en contact avec le destinataire pour pouvoir négocier un retour de la somme. Vous avez aussi la possibilité de faire appel à un tribunal en cas de refus de ce dernier.

Les précautions à prendre pour éviter les virements frauduleux

En cas de doute, la vérification auprès de l’émetteur du paiement peut être une solution efficace pour éviter toute arnaque. Il faut aussi s’assurer que le nom et le numéro de compte bancaire correspondent bien à ceux du bénéficiaire avant toute opération.

L’utilisation d’un antivirus performant ainsi que l’utilisation régulière des mises à jour permettent aussi de limiter les risques liés aux logiciels malveillants qui peuvent infecter votre ordinateur ou smartphone.

Tout comme pour la protection contre les autres types de fraude en ligne (phishing par exemple), il est recommandé de changer régulièrement ses mots de passe et codes secrets afin qu’ils ne puissent pas être devinés facilement par les pirates informatiques.

Les conséquences d’un virement bancaire non bloqué et les recours possibles

Si malgré toutes les précautions prises, un virement bancaire frauduleux a été effectué et n’a pas pu être bloqué à temps, pensez à bien agir pour minimiser les conséquences de cette opération.

Dans un premier temps, pensez à bien contacter immédiatement votre banque afin de signaler la fraude. Il est fortement recommandé d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception pour confirmer ce signalement par écrit.

La banque doit ensuite mener une enquête interne pour déterminer s’il y a eu violation des normes internationales en matière bancaire. Elle peut aussi prendre des mesures conservatoires telles que le blocage du compte ou le gel des avoirs en cas de soupçon avéré d’une activité illégale.

En cas de litige persistant entre la victime et son établissement financier, une médiation peut être envisagée afin d’éviter un recours judiciaire qui serait coûteux en temps et en argent. Si aucune entente amiable ne peut être trouvée entre les deux parties, l’intervention du tribunal compétent sera alors nécessaire.

Pensez à bien rester vigilant quant aux transactions financières effectuées sur internet ainsi qu’aux informations personnelles transmises lorsqu’on utilise ses comptes sur ces plateformes. En suivant ces conseils simples mais efficaces, vous devriez éviter tout frais inutile lié à la récupération intempestive ou non-autorisée d’un virement ou pire encore, vous protéger contre toute tentative frauduleuse.