Les agents économiques : Comment faciliter leur intégration au marché ?

silver round coin on white table

En économie, les courants développés au cours des années ont permis d’identifier des maillons actifs dans les systèmes économiques. Encore appelés agents économiques, ces maillons jouent chacun un rôle spécifique et s’intègrent à divers niveaux dans les marchés. Mais une interrogation survient cependant. Comment s’intègre les agents économiques au marché et quelles sont les démarches pour faciliter cette intégration ? Le présent guide vous fera la lumière sur l’intégration facile des agents économiques au marché.

L’État ou l’administration : intégration au marché par des services non marchands

Au sens propre du terme, l’agent économique est cette personne physique ou morale intervenant par des prises de décision dans un système économique. Autrement dit, il représente un élément (ou entité) principal dans les analyses de modèles économiques. Dans l’économie à grande échelle (macroéconomie) plus précisément, les agents économiques sont au minimum au nombre de cinq. Il s’agit entre autres de : l’État, les ménages, les entreprises, les institutions financières et les investisseurs.

A voir aussi : Comment savoir si mon numéro de Siret est toujours valable ?

Considérant le premier agent économique, l’État, il représente un élément impactant des circuits économiques. Encore appelé administration dans d’autres cas, l’État est cet agent économique qui intervient dans les marchés par des services non marchands. En d’autres termes, l’État à travers ses services publics (Mairie, préfecture, agences étatiques, etc.) octroie des services sans contrepartie apparente. Il peut s’agir de : la délivrance des documents administratifs, les subventions, suivi des meneurs de projets, etc. Pour ainsi dire que l’intégration au marché de l’État est facilitée par ses divers services.

Les ménages : intégration au marché par des services marchands et la consommation

Les ménages représentent un second type d’agent économique des circuits économiques. Cet agent est un individu ou un ensemble d’individu dont le rôle, au sein des chaînes économiques, consiste à consommer les produits du marché. En effet, les ménages constituent de gros consommateurs des circuits économiques. De ce fait, ils s’intègrent facilement au marché comme des entités consommatrices. D’un autre côté, les ménages interviennent autrement dans les circuits économiques. Ils sont de potentiels fournisseurs de travailleurs ou main d’œuvre dans les travaux de services publics et privés.

A découvrir également : Comment ouvrir un coffre-fort électronique ?

Dans cette circonstance, les individus formant les ménages sont des travailleurs qui alimentent les circuits économiques par leurs services marchands. Ils sont donc payés pour leurs travaux qu’importe la nature de l’employeur (État ou services publics, services privés, etc.). En parlant ainsi de l’intégration des ménages au marché, ces derniers seront considérés sur les services fournis et les quantités de produits consommés dans les chaînes économiques.

Les entreprises : intégration au marché par la fourniture de biens et services marchands

Les entreprises représentent l’un des plus puissants maillons de toute chaîne ou circuit économique. Elles sont des agents macroéconomiques dont le principal objectif est de fournir des biens et services sur un marché. Ceci dit, dans une perspective d’offre et de demande, les entreprises s’intègrent aux marchés en satisfaisant les demandes de leurs consommateurs par des offres.

Pour les divers besoins exprimés par les maillons d’une chaîne économique, les entreprises répondent par des produits et services spécialisés à chacun de ses besoins. Les biens et services fournis par ces entreprises peuvent être de nature : agroalimentaires, administratifs, construction, transport, communication, etc. Précisons, que les services et biens offerts par les entreprises sont moyennés par des rémunérations.

Les institutions financières : intégration au marché par les aides financières

Dans tout circuit économique, les institutions financières jouent un rôle fondamental. Ils représentent des agents économiques dont l’objectif principal est de procéder à des apports d’aides financières par des prêts. À proprement parler, la majorité des institutions financières sont des banques ou instituts de microfinances. Ceci étant, par l’octroi des prêts, ces institutions financières assurent le roulement des petites et moyennes entreprises.

En termes techniques, les institutions financières alimentent le marché des capitaux. Ils mettent à disposition de tout individu (entrepreneur) ou entreprise, des fonds lui permettant de faire fonctionner ses affaires. La contrepartie de ce type de service est le remboursement avec les intérêts. De toute évidence, donc, les institutions financières s’intègrent très facilement au marché.

Les investisseurs : intégration au marché par investissement dans les projets

En dernière position des agents économiques d’une chaîne économique, figurent les investisseurs. Généralement assimilés à des individus ou entreprises extérieurs, les investisseurs constituent un type assez spécial d’agent économique. Ces derniers s’ingèrent dans les affaires d’un pays à travers des soutiens financiers.

D’une certaine façon, les investisseurs recherchent des partenariats sur des projets prometteurs. Ils témoignent leur intérêt aux projets étatiques ou privés, en fournissant des moyens principalement financiers. Il peut arriver que les investissements soient autres que financiers, mais cela est rare. La contrepartie des investisseurs dans leur intégration sur le marché est le retour sur bénéfice des projets qu’ils soutiennent.