Comment calculer son salaire net mensuel : le guide pour les cadres et non-cadres

Le salaire sur votre contrat de travail n’est pas forcément ce que vous percevrez. Il y a plusieurs types de salaires, mais on parle le plus souvent du salaire net et du salaire brut. La différence entre ces deux est assez importante en fonction de la catégorie des employés.

Le salaire brut des cadres et des non-cadres

Dans les deux cas (cadre et non-cadre), le salaire brut reste généralement la rémunération mensuelle de laquelle aucune charge n’est soustraite. Ce salaire est la somme : du salaire de base, des primes et des majorations. D’autres avantages peuvent s’ajouter selon différents paramètres.

A lire également : Comment défiscaliser avant la fin de l’année ?

Le salaire de base est connu à l’avance, dès la signature du contrat. Il figure sur le document et respecte au minimum le SMIG, le salarié peut recevoir bien plus que ça. Les primes sont souvent relatives à la performance et les majorations sont versées pour les heures supplémentaires.

Il convient tout de même de noter quelques nuances. Le salarié cadre est au-dessus de la catégorie des salariés non-cadre ; on dit qu’il fait partie de la catégorie supérieure des employés. Ce statut lui garantit une meilleure rémunération. Généralement, il a un salaire plus élevé que la moyenne, une bonne flexibilité et couverture horaire.

A voir aussi : 6 chevaux fiscaux correspondent à combien de chevaux ?

Une fois à la retraite, le cadre bénéficie d’une pension relativement plus attrayante. La pension dans ce cas est gérée par l’AGIRC (Association Générale des Institutions de Retraite des Cadres). Leurs couvertures en matière d’assurance sont nettement plus avantageuses.

Les charges mensuelles

Les charges mensuelles sont multiples. Sur les bulletins de salaire peuvent figurer certains détails. Lorsqu’on soustrait ces charges mensuelles du salaire brut, on obtient le salaire net.

Comme charge, on peut citer : la cotisation d’assurance vieillesse, la cotisation d’assurance chômage, la cotisation APEC (uniquement pour les cadres), les contributions fiscales, etc.

Si vous connaissez les charges et le salaire brut, vous pouvez déterminer le salaire net. Mais, c’est un exercice assez complexe. Pour faire simple, vous pouvez partir d’une base. En effet, pour les cadres les charges sont estimées à 25 % du salaire brut au maximum. Pour les non-cadres, les charges sont de 23 % du salaire brut au maximum.

Les méthodes de calcul du salaire net mensuel

On distingue plusieurs méthodes pour calculer le salaire net mensuel.

La méthode de calcul classique

Dans la méthode classique, on utilise la formule suivante :

Cotisations sociales = valeur du pourcentage des charges x salaires bruts/100

Cette formule vous permet de déterminer en euros la valeur des charges. Il ne vous reste qu’à soustraire cette valeur du salaire brut pour avoir le salaire net.

La méthode de calcul inversée

La méthode de calcul inversée comprend aussi deux étapes. D’abord, vous faites 1 moins le montant des charges. Il ne s’agit pas de la valeur en euros, mais celle en pourcentage divisé par cent. Pour 25 % par exemple, on aura 1 – 0,25 = 0,75. Le nombre obtenu est multiplié par le salaire brut pour avoir le salaire net.

Les outils en ligne

Les outils en ligne représentent une alternative assez intéressante. Tout ce que vous devez connaître, c’est le salaire brut et votre catégorie socioprofessionnelle. Une fois ces deux informations renseignées, l’outil déduit les cotisations et affiche le salaire net.