Qu’est-ce que l’Encours Bancaire? Une Explication Simple

Plan ÉPARMIL l'assurance-Vie AGPM

En tant qu’entreprise, votre objectif principal est de tenir votre trésorerie au beau fixe et d’éviter une faillite. En plus de ce défi quotidien, vous devez également assurer la bonne ambiance entre votre structure et vos clients. De ce fait, il est important de contrôler régulièrement vos encours. Que sait-on de l’encours bancaire ? Comment le déterminer ? Élément de réponse à travers ce bulletin.

Notion d’encours

L’Encours représente la somme totale des crédits ou actifs chiffrés à une période donnée, et non soldées. Il constitue une réserve d’un montant immobilisé qui n’a pas encore été repris. Il s’agit à titre illustratif d’une épargne, d’un solde comptable ou d’un emprunt. S’agissant de l’encours bancaire, il désigne l’ensemble des crédits d’un débiteur envers son créancier. Parfois, elle correspond au total des avoirs nets, y compris ceux actifs et passifs durant une période définie. Il existe deux types d’encours dont celui client qui représente les factures énoncées sur des structures débitrices. Le second encours est celui des approvisionneurs et désigne les prêts que ces derniers accordent à leur créancier.

A lire en complément : Comment estimer le montant de sa bourse d'études ?

Que vous soyez acheteurs ou vendeurs, lorsque vous payez des encours, vous êtes appelé créancier. Dans le contraire, si c’est vous qui recevez l’encours, vous êtes considéré comme le débiteur. Dans les deux cas, les deux parties doivent s’entendre sur les clauses de livraisons et de paiement afin de faciliter la coopération. Pour effectuer le remboursement de votre encours, vous avez la possibilité de le faire soit par respect de l’échéancier ou par anticipation, tout dépend des clauses établies lors de l’accord. Pour des motifs commerciaux, les sociétés donnent généralement un délai de solvabilité qui varie entre 30 et 90 jours aux acheteurs. Ce délai couvre souvent la période de commande et de vente des marchandises.

Financement avec affacturage

Il est probable de subventionner un encours grâce à l’affacturage ou au subventionnement assidu des factures lorsque vous avez des exigences de trésorerie. Le montant total des dettes de l’encours de l’acheteur englobe trois points essentiels.

A découvrir également : Les agents économiques : Comment faciliter leur intégration au marché ?

  • Les factures à énoncer : elles équivalent aux déchargements et aux divers services opérés.
  • L’ensemble des dettes non échues: ce sont les crédits dont la date de paiement est encore en cours de validité. Ils représentent l’encours non éligible. Dans un contexte de contrat d’affacturage, l’entreprise ne prend pas en considération les crédits cédés dans l’encours.
  • Et les facturations clients dont la date d’échéance n’a pas encore expiré : ce sont les dettes échues donc d’encours éligible. Elles englobent non seulement les crédits dont la date prévue pour le remboursement est déjà dépassée, mais aussi celles de nature douteuses.

En ce qui concerne l’assurance-crédit pour garantir le contrat d’affacturage, elle vous permet d’acquérir des garanties sur les créances auprès de votre assureur-crédit. Elle vous donne la possibilité d’obtenir des couvertures et des encours plus considérables que dans un contrat full factoring. En réalité, étant dans leur domaine, les entreprises d’assurance-crédit maitrisent la qualité financière des compagnies et peuvent en conséquence accorder des marges plus conséquentes. Toutefois, ces garanties prennent en charge contre le non-paiement des dettes déclarées et présumées des clients.

Calcul de l’encours

Élément essentiel dans l’établissement et la signature d’un contrat d’affacturage, le calcul de l’encours permet de définir la valeur moyenne pour une structure sur ses acquéreurs. En effet, lorsque vous demandez un financement ou un prêt, la banque se doit d’effectuer des calculs de solvabilité avant d’autoriser les transactions. Elle doit déterminer votre état financier et votre encours bancaire avant d’accorder le capital nécessaire dont vous avez besoin. Plus la somme demandée est considérable, plus l’encours l’est également.

Pour effectuer l’opération, vous devez diviser votre chiffre d’affaires annuel par 365 jours et le multiplier par le nombre de jours minimum du délai de crédit alloué aux clients. Prenons pour exemple une société X ayant réalisé un chiffre d’affaires de deux millions d’euros avec un délai minimum de 45 jours. En évaluant le montant, vous aurez :

CAX= 2000000 ÷ 365 = 5479€

5479 × 45 = 246 575€

La valeur moyenne de l’entreprise X s’elève donc à 246 575€. Dans le cas d’un delai de credit de 90 jour, l’encours s’eleverait à 493 110€.

Dépassement d’encours

Il n’est pas souvent rare de remarquer que certains acheteurs ne respectent pas les clauses de l’encours garanti par l’entreprise d’affacturage. Dans ce cas, cette structure ne sera plus en mesure de financer leurs nouvelles factures. Toutefois, il existe deux solutions possibles pouvant pallier ce problème. La première consiste à réclamer une révision par le Factor du plafond de la somme des atteintes espérées. Quant à la seconde alternative, elle consiste à attendre et espérer que votre débiteur solde ses dettes afin de réduire l’encours existant.